Mardi dernier. Audrey m’offre ces fabuleuses baskets, je les adore. Je les essaie, je les aime encore plus. Je repars avec, sourire aux lèvres, jusqu’à ce que je me mette devant mon placard. Faut se rendre à l’évidence je n’ai rien qui va avec. Zut ! Je les snape, vous...