Ma rencontre avec Kanako a été précieuse car c’est l’une des artistes de ces dernières années que je suis avec beaucoup d’attention, tant je la trouve talentueuse. Illustratrice pour Vogue, Dior, Cosmopolitan, L’Occitane en Provence et pour de prestigieuses maisons d’éditions, vous n’êtes sans doute pas passé à côté. Mais c’est en dessinant la Parisienne pour My Little Parisque Kanako est connue.

Désormais, c’est au 22 rue de Picardie, dans le Marais que Kanako expose ses oeuvres, jusqu’au 25 novembre dans Galerie Glénat. 70 illustrations exposés dans 3 salles et elle sont à vendre.
C’est là que j’ai pu la rencontrer et lui poser quelques questions.

Depuis combien de temps faites vous vos illustrations

« J’ai commencé étudiante au beaux arts au Japon et j’en ai fait mon métier. »

Pourquoi avoir choisi Paris, pour vous y installer ?

« Je suis arrivée à Paris il y a 11 ans. Et j’ai choisi d’y rester. J’ai profité de Paris car je n’y était jamais venu. Je ne connaissais personne mais je suis restée car on y mange bien. » D’où puisez-vous votre inspiration ?

« Dans les rues de Paris, dans les supermarchés… Il y a de l’inspiration partout. Il a toujours quelque chose qui se passe à Paris »

SHOPPE LE CALENDRIER DE L’AVENT ILLUSTRÉ PAR KANAKO


@manuelamiro Voir sur Instagram