Pourquoi je rêvais de Paris …

Publié sur 6 min. de lecture

Pourquoi je rêvais de ParisJ’ai grandi dans une toute petite ville dans le sud de la France, nommée Toulon, puis à l’âge de 10 ans je me suis installée avec ma famille à Six-Fours les plages. Minuscule commune, dont je vous défie de savoir placer sur une carte ;) ! J’ai finalement toujours vécu dans le sud, sous le soleil, baignant dans l’insouciance la plus profonde du monde des bisounours.

Après mon bac littéraire et beaucoup de tâtonnements sur mon orientation, j’ai finalement réalisé que j’aimais écrire et que je voulais en faire mon métier. Je me rendais compte que je dévorais des magazines depuis mon plus jeune âge; « Miss », « Jeune et Jolie », « 20 ans », (vous vous souvenez de ces mags ?) « Glamour », « Cosmo » et maintenant « Elle ». Malheureusement ce n’est pas dans le sud qu’on peut réaliser ce type de rêve… Mais trop peureuse et un poil chauvine faut l’avouer, je me suis dit « Paris ? Pas tout de suite » et pourtant je le voulais. Alors j’ai entamé une licence de Lettres Modernes et j’ai intégré pour mes masters l’institut Ingémédia avec pour spécialité la Rédaction Web.

Mais est venu le moment où il a fallu faire des choix stratégiques, à savoir où faire mes stages. Monter sur Paris signifiait toucher enfin mon rêve de vivre dans la capitale, rentrer dans un groupe de presse féminine et devenir rédactrice mode. Le graaaaaal ! Et pourquoi pas en prime, devenir journaliste mode ! Mais la contrepartie de ce rêve, c’était aussi couper des liens physiques avec ma famille et plus particulièrement avec mes petites soeurs. J’ai toujours été la petite peureuse, celle en qui on ne croyait que trop moyennement, celle à qui on disait « pfff tu resteras dans le sud avec ton copain » (que j’avais depuis 5 ans à cette époque). Mais j’ai ouvert les yeux, les nanas qui me disaient ce genre de choses n’étaient pas vraiment des amies. Et puis j’ai perdu en route, (quelques années plus tôt), mais en prenais vraiment à ce moment de ma vie, un être cher. Cet être qui est présent près de moi à travers mes tatouages (mais ça c’est un prochain sujet)… Je me suis rendue compte que la vie était trop courte. Trop courte pour avoir peur, trop courte pour ne pas sauter le pas et trop courte pour garder ce rêve enfouit sans y prêter toute l’attention qu’il mérite.

J’ai poussé les portes de la rédaction d’un des sites du Groupe Marie Claire, en tant que stagiaire, entourée d’une équipe géniale. Avec mon blog d’un côté et cette opportunité de l’autre j’ai goûté aux joies des soirées privées, de rentrer en taxi, d’assister à des défilés, rencontrer des grands créateurs mais aussi les réunions éditoriales le lundi matin, la méga cantine dans laquelle les salades et yaourt à 0% pleuvaient. Je voulais être de celles qui ne mangent que ça, mais moi je prenais une assiette de frites.

Grâce à Paris, j’ai également pu visiter des musées, « Gorges Pompidou », « La maison de Victor Hugo », « Le quai Branly »… et enrichir ma culture. Rencontrer des amis et amies véritables, mais aussi rencontrer l’amour le vrai. Celui qui croit en moi et me pousse à chaque moment, celui que j’appelle par des noms affectifs ou encore mon coéquipier. Je suis aussi partie à l’assaut des restaurants j’ai découvert que j’avais un faible pour le japonais, et à ce moment-là, parce que je pouvais même me le payer moi-même. #Proud. Je suis même passée par la case « colocataires » assez longtemps pour me dire que ça ne m’arriverait plus jamais.

Je rêvais de m’installer dans le best quartier ever ! Et c’est désormais chose faite je suis dans le 3 ème, pour celles qui se posent la question c’est le Marais ! Avec tout ce qu’il comporte, des gens fabuleux, des boutiques et des friperies à n’en plus finir.
J’ai gouté les joies de m’offrir un sac à mains Marc Jacobs, m’offrir une vraie marinière Jean Paul Gaultier, parce que Paris c’est quand même la capitale de la mode. Et par-dessus tout, j’ai pu offrir un pied-à-terre à ma famille sur Paris.

Mais intrinsèquement en plus de rêver de Paris, je voulais devenir La Parisienne. La définition de la Parisienne, c’est Emmanuelle Alt qui la définit mieux que je ne saurai le faire et qui a su mettre à l’écrit tout ce que je pense. Je vous l’avais déjà posté ici il y a quelques semaines mais je vous la remets : « La Parisienne est-elle réelle? On peut se le demander. Elle paraît si sûre d’elle. Elle fait si peu d’efforts. C’est parfaitement injuste, tout ce qui coûte aux autres lui est parfaitement naturel. S’habiller (en imposant son style), s’amuser rester mince (ou non. On dit alors qu’elle a de jolies formes), plaire. Car elle séduit la terre entière. Hommes et femmes. Bien entendu, son charme n’est jamais plus dévastateur qu’à l’étranger. C’est simple on dirait qu’elle n’a qu’à respirer Paris, flâner en bord de Seine. La parisienne a déjà son ticket pour l’éternité« . Je voulais être cette femme ! Mais Paris m’a apporté bien plus que ce stéréotype, qui finalement n’est une vaste image mentale, puisque je suis ici depuis presque 3 ans et que je ne l’ai jamais rencontrée cette Parisienne… Paris m’a apporté ma personnalité.

En côtoyant une ville qui a du caractère et du chien, j’ai rencontré des personnes avec des teintes différentes. Au départ, je me sentais bête, parce que je pensais ne pas avoir de choses intéressantes à dire, il ne m’était pas arrivée d’aventures extraordinaires, je n’étais pas une bobo, ni une hipster, ni une mannequin… Et je me suis rendue compte que ma force était justement là. Je suis différente, je suis « une sudiste à Paris », une sudiste souriante même lorsqu’elle prend le métro. Qui danse quand un musicien des rues fait de la bonne musique, même devant une foule. Je me surprends à ne plus manger de viande parce que j’ai pris conscience que beaucoup de choses dans la chaine alimentaire me scandalisent (sujet pour plus tard !), parce que je m’intéresse à ce qui m’entoure et aux autres êtres vivants. J’apprends à dire non lorsque je ne suis pas d’accord, et me poser sans cesse des questions. Je n’ai pas peur de tenter des expériences professionnelles, comme la radio même si c’est juste parce que je demande à essayer. Je bois du thé, j’aime faire du vélo et je m surprends même donner l’orientation à des touristes lorsque je le peux. (Parce que oui je ne connais toujours pas la ville lumière comme ma poche et que je me perds souvent). Paris m’a permis de m’affirmer, de ne plus avoir peur de voir bien plus loin et pourquoi pas d’ici quelques années, c’est New York me promettra bien plus de choses.

Alors oui poursuivez vos rêves, même si on vous dit que vous n’y arriverez pas. Bien au contraire d’ailleurs. Peu importe votre âge, votre position géographique ou même votre situation. Parce que suivre ses rêves vous permettra une émancipation que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

signature
49 Commentaires
  • Laurent maechez
    octobre 26, 2014

    Bonjour manuela

    très belle.confession sur tes rêves de capitale…
    ton parcours reflète ta passion pour la mode

    et six fours les plages j ai réussi à le placer sur la carte et j ai goûté cet été une glace à faire damner tous les saints.
    bisous manuela
    laurent

    • Manuela Miró
      octobre 26, 2014

      Ah ah c’est vrai que tu connais tu me l’avais dit ;)
      Et puis il y fait tellement chaud qu’on est devenu des experts en glaces :up:

  • La Choupie
    octobre 26, 2014

    C’est bien rare que cela m’arrive de lire un article de blog et d’avoir l’impression de me lire.
    Tout ce que tu racontes c’est exactement la même chose pour moi.
    Je viens d’un petit endroit dans l’est de la France, près de Nancy.
    J’ai grandi avec les magazines Miss et Jeune et Jolie dans ma chambre à rêver de Paris, j’ai repoussé à plus tard, j’avais peur et on me disait que c’était compliqué que je devais pas le faire.
    Je ne suis à Paris que depuis quelques mois mais je m’y sens bien, je me sens en phase avec cette ville..
    Merci pour cet article touchant, ça fait du bien de lire ce genre de choses, je ne te connais que par Internet, via ton blog, ton Instagram mais tu m’as l’air vraie !
    Belle journée ma belle

    • Manuela Miró
      octobre 26, 2014

      Oui Paris a cette faculté et facilité à nous ouvrir ses bras et faire que l’on s’y sente bien.
      Merci pour ce commentaire adorable, j’espère avec la chance de te croiser bientôt :heart:

  • Lili974
    octobre 26, 2014

    Superbe confession et félicitation a toi pour ton parcours….et que le meilleur soit devant toi

  • Lili974
    octobre 26, 2014

    Superbe confession et félicitation a toi pour ton parcours….et que le meilleur soit devant toi

  • Amandine
    octobre 26, 2014

    Merci d’avoir partagé un petit bout de ta vie, et surtout un bout très important ! Pour ma part j’attend que mon bachelor soit fini pour rejoindre Paris et retrouver ma ville natale ou je n’a que très peu vécu !
    Gros bisous,
    Amandine
    http://laspheredamandine.com

    • Manuela Miró
      octobre 26, 2014

      Avec plaisir.
      Tu dois avoir hâte de rentrer !

  • Laureen
    octobre 26, 2014

    trop fière de toi ♥️

    • Manuela Miró
      octobre 26, 2014

      :heart: :heart: :heart: ma poupée

  • Ambreopal
    octobre 26, 2014

    ton texte est magnifique, rempli de poésie mais surtout de toi et ça fait plaisir d’en apprendre plus sur toi, sur ton jardin secret,tu es une femme a la fois belle et sure de toi, le genre de personne qu’on adorerait prendre comme modèle.
    Tu écris vraiment très bien et c’est toujours une joie de te lire
    Profite de la vie et surtout n’en perd pas une miette !!

    new post http://lejoyeuxfouillis.blogspot.be/2014/10/nailstorming-halloween-in-forest.html

    • Manuela Miró
      octobre 26, 2014

      Merci 1000 fois Ambre pour ce mot adorable :)

  • Wayli
    octobre 26, 2014

    Hello Manue!
    D’habitude je joue la silencieuse sur ton blog, (malgré la mauvaise connexion internet, j’y passe de temps en temps pour tes ptits conseils beauté; je t’en remercie d’ailleurs) mais en lisant ton article, je ne pouvais pas ne pas laisser de commentaire. C’est un très beau parcours sur ta vie que tu nous fais partager. Il fait rêver et prendre conscience que quelque soit l’embûche rencontrée en chemin, il ne faut en aucun cas abandonner et étouffer ses rêves. Ton article est rempli d’émotions car tu parles avec ton coeur.
    Je ne peux que te souhaiter une bonne réussite dans tout ce que tu entreprends et du courage pour les projets moins faciles. Tu es une battante! :up: Continue à nous partager tes conseils et nouveautés mode :dress: :vernis: et à nous faire saliver avec les restos japonais (pas trop quand même! :D #welovesushis :crazy: [rires]) et autres… Je t’embrasse fort! :heart:

    • Manuela Miró
      octobre 26, 2014

      Oh je suis tellement heureuse de lire ce message !! C’est d’autant plus touchant que tu ne postes pas habituellement alors je suis 2 fois plus touchée.
      Merci de passer par ici.
      Et oui il faut croire en soi, peu importe ce qui nous tombe dessus

  • letizia
    octobre 26, 2014

    c’est chouette ce que tu dis, moi Paris j¡’y ai vécu 3 ans mais cette ville ne m’a pas ouvert les bras haha ca dépend de chacun je suppose Moi c’est Barcelone qui m’a souri et m’a donné ma personnalité, comme toi avec Paris;)

    • Manuela Miró
      octobre 26, 2014

      J’adore Barcelone et en voyant ton blog, on vient bien que tu es épanouie :)

  • angelichic
    octobre 26, 2014

    hai pubblicato un gran bel post.

  • angelichic
    octobre 26, 2014

    Sei molto bella nella foto.

  • angelichic
    octobre 26, 2014

    Buona domenica e a presto.

    http://WWW.ANGELICHIC.COM

  • Une fille d'érable
    octobre 26, 2014

    Merci d’avoir partagé ton expérience avec nous :)
    Super enrichissant !

    http://www.unefillederable.com

  • Monanae
    octobre 26, 2014

    Ton article est très jolie. La peur nous empêche bien trop souvent de suivre nos rêves.

    PS: je connais Six-Fours :mrgreen:

    A bientôt,
    http://monanae.blogspot.fr/ :)

    • Manuela Miró
      octobre 26, 2014

      Oh génial que tu connaisses !
      Oui la peur est un vrai frein

  • Caro*
    octobre 26, 2014

    Coucou ma belle, c’est un très beau témoignage que tu nous livre, tu as eu raison de poursuivre ton rêve. Pour ma part, j’ai vécu 12 ans de ma vie à Paris dont 2 ans dernièrement pour mes études et même si j’apprécie la capitale, j’aime aussi beaucoup le fait de vivre à proximité tout en étant à la campagne !
    Bisous et je te souhaite plein de bonnes choses dans tout ce que tu entreprends. :heart:

    • Manuela Miró
      octobre 26, 2014

      Je te comprends, la campagne ça fait vraiment du bien :)

  • Anett
    octobre 26, 2014

    This is such a wonderful and inspiring post, I really enjoyed it. I’m also glad my French is still good enough to understand it :)

    Bella Pummarola

  • Anett
    octobre 26, 2014

    This is such a beautiful and inspiring post, I really enjoyed it. I’m also glad my French is still good enough to understand it :)

    Bella Pummarola

  • Rebeca
    octobre 27, 2014

    Me ha encantado el look, estas muy guapa
    Bss
    http://unvestidorconideas.blogspot.com.es

  • jade
    octobre 27, 2014

    J’adore ton texte… Il est magnifique !! :pingouwalk:

  • Jenychooz
    octobre 27, 2014

    Magnifique article ma belle, tu as réalisé ton rêve et c’est pas donné à tout le monde !
    Je suis trop attachée au sud pour le quitter pour ma part :)
    Biz Jeny

    Concours sur le blog * http://www.jenychooz.lautre.net/dotclear/index.php?post/2014/10/18/Concours-pour-gagner-des-bracelets-BottlePearl *

  • Angela Donava
    octobre 27, 2014

    Superbe post! Et j’aime bien la photo en noir et blanc, tres jolie! :)
    Bonne semaine!
    Angela Donava
    http://www.lookbooks.fr/

  • laks
    octobre 27, 2014

    nice post :)
    http://theknotstory.com

  • Carolina
    octobre 27, 2014

    I love Paris honey, it’s the city of my heart and I really hope to be there after Christmas <3
    Bisous cherie

    Carolina

    http://www.theworldc.com

  • Elsa
    octobre 27, 2014

    super article miss !! tu écris très bien et ton histoire est très intéressante. J’ai passé tous mes étés à Toulon ;)
    Bref c’est super que tu es osé partir, et que tu arrive à faire tout ce que tu entreprend, je te souhaite encore plein de belles choses. J’ai pensé aller à Paris faire une licence et je ne sais plus pourquoi j’ai abandonné. Peut être une autre fois.

  • Nina
    octobre 27, 2014

    Very interesting post. There was a time when Paris was my dream too. Everything was ready to go to the Sorbonne University but one American guy changed my Parisian dream, who I got married to and instead of Paris, I moved to New York City.
    Good luck. kisses

    http://ninasstyleblog.blogspot.com

  • Cristina Omelocotton
    octobre 27, 2014

    Beautiful post and really emotional. Is a pleasure meet your story :) Kisses
    http://www.omelocotton.com/

  • Martina
    octobre 27, 2014

    Great post!
    Kisses
    Martina
    http://www.pinkbubbles.it

  • Natalia
    octobre 27, 2014

    It was wonderful to learn a bit more about you! x

  • Lady parisienne
    octobre 27, 2014

    Superbe cette article qui m’en apprend beaucoup sur toi, tu t’es ouverte et a accompli une belle ascension ton parcours est superbe et je suis souhaite encore plus de bonheur et de réussite :)

  • C.
    octobre 27, 2014

    Super sympa de partager ton expérience, c’est super intéressant. Tu as bien fait de t’écouter !

    xx

  • Emilie
    octobre 29, 2014

    Très joli post !

  • Amby
    octobre 29, 2014

    Trop beau ton article <3 je t'aime fort :mouth:

    • Manuela Miró
      octobre 29, 2014

      Je t’aime bien plus encore :heart:

  • Araceli Vera
    octobre 29, 2014

    Muy guapa
    un besito
    http://www.guapayconestilo.com

  • Léa
    mai 10, 2015

    Super article Mademoiselle :) Je tombe dessus après lecture de ton dernier article sur ton changement de vie pro, ton parcours et les mots que tu mets dessus sont très inspirants et je pense, nous parlent à tous/tes!

    Belle journée à toi <3
    Léa

Précédent
Automne sous le soleil
Pourquoi je rêvais de Paris …