Diary : 5 jours à Strasbourg

Hello ! J’espère que tout le monde va ben par ici. Pour les vacances d’Août nous avons décidé de nous rendre à Strasbourg. Destination peu commune pour l’été, mais après le sud en juillet, on s’est dit, pourquoi pas tester l’est. Strasbourg nous voilà.

Jour 1

Nous sommes arrivés à Strasbourg à 14h. Nous avons directement posé nos valises à notre hôtel Le Couvent Du Franciscain (18 Rue du Faubourg-de-Pierre, 67000 Strasbourg). La chambre n’était pas très grande, mais elle n’a été qu’un pied-à-terre, donc bien suffisante. Le personnel est adorable et l’hôtel très joli.

Nous avons fait notre première promenade au niveau de La Petite France, beaucoup d’entre vous me l’avait conseillée. C’est beau ! J’adore les maisons à colombages on se croirait en Royaume-Unis par moment. Regarder les écluses c’est fascinant et la beauté des canaux est époustouflante.

Enfin, nous avons fait un tour autour de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, c’est la star du centre de ville. Elle est majestueuse et imposante. J’en ai eu le souffle coupé.

Je vous conseille enfin de vous rendre à la Pâtisserie Christian au pied et à la vue de Notre-Dame, les glaces sont délicieuse, je n’ai pas regretté mes choix pêche, abricot. (12 Rue de l’Outre, 67000 Strasbourg).

Jour 2

Après avoir vu la jolie église Saint-Pierre-le-Jeune et pris le petit déjeuner dans la délicieuse pâtisserie Kautzmann, (2 Rue du Noyer, 67000 Strasbourg), nous avons décidé de nous rendre en Allemagne.

Il suffit de prendre le tram D et de s’arrêter au terminus Kehl Rathaus. La ville Kehl en Allemagne est intéressante car les prix des cosmétiques et soins sont moins chers, idéal si l’on vit dans la zone. Sinon il n’y a rien à faire, absolument rien. C’est le lieu parfait pour rejoindre les autres villes d’Allemagne. Ou sinon traverser le célèbre Pont de L’Europe, qui rejoint Strasbourg à l’Allemagne. Un pied dans chaque pays, le rêve du chéri.

Enfin, pour la fin de journée, nous avons visité l’intérieur de la cathédrale Notre Dame de Strasbourg (c’est gratuit) et il y fait frais. Je précise nous y étions en pleine canicule.

Et pour finir la balade en bateau. Je vous conseille de la faire enfin de journée (en été), car vous n’êtes pas protégés. Le bateau vogue à ciel ouvert. De nuit les bâtiments sont éclairés c’est magique. Le siège du parlement européen de nuit c’est beau ! Vous pouvez prendre les billets comme nous sur place ou sur le site Batorama.

Jour 3

La veille en revenant de Kehl, je suis tombée sur Madame Julia, un café que j’ai trouvé magnifique depuis l’extérieur. J’ai dit à mon chéri demain matin je t’invite à bruncher ici ! Et c’est ce que l’on a fait. Chez Madame Julia (34 Rue de la 1ère Armée, 67000 Strasbourg), les pancakes sont un régal, autant le poulet (américain) pour lui que mon avocat (avocado). Les jus, si tu n’aimes pas trop ke sucre, tu vas adorer.

Nous avons continué notre après-midi à l’ombre des saules pleureurs du Parc de L’orangerie. Ce dernier est situé en face du Palais de l’Europe et proche des autres institutions européennes. Le parc est immense, très fleuri, et possède un zoo gratuit. On y trouve, des joggers, des familles sur les aires de jeux et comme nous des personnes qui chillent au bord du lac et de sa cascade.

Enfin nous avons mangé au Ramen Shop, nous avons pu choisir les ingrédients de nos plats. Ramen pour moi et Domburi pour lui. Ramen Shop 22 Rue du Vieux Marché aux Grains, 67000 Strasbourg.

Et pour ponctuer cette journée, nous avons été voir le spectacle de son et lumière, qu’offre Pause sur la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg. La cathédrale s’illumine sous les musiques proposées. Le spectacle dure 20 min et c’est gratuit.

Jour 4

Pour cette avant-dernière journée, nous n’avons pas pu cacher que nous étions parisiens. C’est dimanche et tout est fermé ! On n’a pas l’habitude. Nous avons appris que les strasbourgeois tenaient très fortement à leur repos dominical. Et ils ont raison. Nous avons pris un copieux petit-déjeuner pour 3 fois rien chez Too Choco, les gérants sont adorables vraiment. On les aime fort. Et en plus c’est bon ! On reviendra chez Too Choco (36 Rue du Fossé-des-Tanneurs, 67000 Strasbourg).

Puis nous sommes repassés par la Petite France pour atteindre le Barrage Vauban (vu plus haut de nuit tout éclairé). La vue y est imprenable sur la Petite France et sur la ville.

Pour milieu d’après-midi nous avons décidé de faire le train de la ville. Beaucoup diront que c’est cliché, mais il permet d’en connaitre bien plus sur la ville. Ici il y a deux départs, de chaque côté de Notre-Dame de Strasbourg. Le premier train fait le tour de la Petite France, le second (celui que nous avons pris) fait de tour de la Neustadt le quartier allemand avec ses bâtiments de style prussien (patrimoine de l’Unesco). Sur mes photos vous verrez dans l’ordre La Paroisse St Paul, le Palais de justice et l’Eglise Saint Pierre.

Enfin pour ponctuer cette journée, nous avons diné au bord de l’eau, au Au petit bois vert (2 Quai de la Bruche, 67000 Strasbourg). C’est très charmant, l’ambiance est très conviviale et pour un restaurant situé dans un coin si touristique, les prix sont honnêtes et le repas très bon.

Jour 5

Pour notre départ à 12h nous n’avons pas pu faire grand chose. Nous avons déjeuner à la Pâtisserie Suzanne (25 rue du 22 Novembre, 67000, Strasbourg), la serveuse est très très très désagréable, mais objectivement c’est bon. Vous le saurez. Ah ah (d’après TripAdvisor je ne sus pas la seule à le penser).

Enfin nous nous sommes tout simplement promené, j’avais pris en photos quelques tags les jours précédents, j’ai donc agrandi ma collection de photos ce dernier jour. Et encore je n’ai pas tous mis, je vous en réserve pour un prochain article.

 

signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyrights © 2020 Manuela Miró. Tous droits réservés.

Précédent
La crème main Chanel
Diary : 5 jours à Strasbourg