PostCard Gagnoa Côte d’Ivoire

Bienvenue à Gagnoa en Côte d’Ivoire !

Comme, je vous le disais dans mon article précédent, Gagnoa c’est la ville dans laquelle a grandi ma maman. Il était donc tout à fait normal d’y passer une bonne partie de la journée. J’ai été bercé par les histoires de ma mère et elle me racontait son enfance, pas facile, mais tellement passionnante. J’avais encore plus envie de découvrir ce lieu. Elle m’a pourtant répété qu’il n’y avait rien à voir à Gagnoa et pourtant…  La huitième plus grande ville du pays devait bien m’apporter quelque chose !

Encore une fois, j’ai été frappé par la végétation. Que c’est beau l’Afrique pour ça. Les arbres sont majestueux,  les cocotiers des merveilles et les bananiers énormes. Nous nous sommes promenés autour de l’église dans laquelle elle allait tous les dimanches, j’ai pour voir son école primaire (jaune et marron) et son ancienne maison. Évidemment, devenue la maison d’une autre famille, je ne l’ai pas prise en photo.

Attention

J’ai également découvert les joies du marché. Alors une chose si vous venez à Gagnoa et plus globalement en Côte d’Ivoire, lors des péages autoroutiers ou dans les marchés, pharmacies… Venez avec de petites pièces ! Je veux dire des pièces de 100 francs !!! Pourquoi ? (Je vous l’ai déjà dit) ici on ne rend pas la petite monnaie. Ils te répondent qu’ils n’en n’ont plus. Alors un conseil supplémentaire, reposez tout et partez. S’ils sont honnêtes ils vous laisseront partir, sinon (comme nous à la pharmacie), ils vous rappellent et vous rendent la monnaie.

Mais à part cela, j’ai adoré me promener dans le marché, voir tous les tissus colorés et les montagnes de fruits. J’ai enfin pu manger un chawarma (le vrai celui du bled), boire du Dêgué, encore, et faire bien sûr la connaissance d’une bonne partie de ma famille.

Tous mes articles sur la Côte d’ivoire

signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Copyrights © 2020 Manuela Miró. Tous droits réservés.

Précédent
10 jours en Côte d’Ivoire – Afrique
PostCard Gagnoa Côte d’Ivoire