Boots via Peperosashoes // Rouge à lèvres via Revlon


J’ai réalisé que j’avais 28 ans. Alors bon ce n’est pas une surprise puisque je fête chaque année mon anniversaire, ça ne devrait pas m’étonner, mais j’en ai réellement pris conscience ces derniers jours. J’ai toujours eu cette peur irrationnelle de vieillir et même si je m’amuse à dire que j’ai 23 ans (d’ailleurs merci à ceux qui tombent à chaque fois dans le panneau), ce n’est pas le cas.

Le travail : Je pense qu’on accepte son âge (à 25 ans passés entendons-nous bien, parce que avant on ne se pose pas de question), selon la situation dans laquelle on est, à l’instant de sa vie. Par exemple si j’avais gardé mon poste de community manager avec une supérieure, qui elle-même avait une supérieure qui elle-même était sous la tutelle de la directrice, j’aurai été au plus mal. Je me serai dit « pétard tu as quasiment 30 ans et tu as encore des supérieurs au-dessus de toi ». Parce que même si on ne veut pas se vieillir on le fait quand même surtout quand l’heure est grave. Il en va de même si j’avais gardé mon poste de journaliste people avec au-dessus de moi mon rédacteur en chef adjoint lui-même si la rédactrice en chef… ouin ouin ouin…

J’ai choisi l’éducation et de voler de mes propres ailes vers l’éducation et j’en suis tellement fière que désormais je me dis whaou je n’ai que 28 ans je fais déjà le métier qui me fait vibrer. Vous voyez la nuance ?

Le style : mon style a changé aussi, avoir un blog permet de faire le bilan de ça bien plus facilement. Je portais au départ beaucoup de couleurs sur mon blog, jonglant entre le mauvais goût (il faut le dire) car je pensais qu’en tant que blogueuse c’était ce qu’on attendant de moi, mettre des trucs farfelus. Désormais je porte ce qui me plaît, plus sombre, plus minimaliste, plus simple… plus moi. Je puise mes inspirations sur instagram, ici, ou et même sur pinterest ou des sites plus adultes comme C.O.S, Asos, Maje, Ateliergs

L’affirmation : Tout ça pour dire que j’arrête de faire ce que l’on attend de moi et je fais ce dont j’ai besoin. Je continue mon petit bonhomme de chemin en gardant les valeurs qui pour mon sont essentielles (l’éducation, le respect, la confiance et l’honnêteté) et tout ira bien tant que je ne les perdrai pas de vue. J’ai 28 ans set je suis bien dans mes pompes.

@manuelamiro Voir sur Instagram